FICHE SIGNALÉTIQUE DE SAINT MELAINE


origine - période de la chute de l'Empire romain d'Occident.  

Châsse et portrait de st Melaine

Eglise St-Melaine
Brain-sur-Vilaine (35)

 
nature - évêque thaumaturge.
autres noms - Melanius (latin), Melan (breton), Melean, Melen, Melani, Malani.
personnages
associés

- le rapprochement phonétique a pu suggérer un lien avec le dieu gaulois Belen.

fête

- le 6 janvier (anniversaire de naissance et non de mort, ce qui est rare pour les saints) : jour de l'Epiphanie, situé entre les fêtes de ste Mélanie la Jeune (31 décembre) et de ste Mélanie l'Ancienne (26 janvier).
- le 6 novembre à Coutances.
- jusqu'en 1858 et à Nantes, le 12 novembre.

étymologie

- faut-il rapprocher le nom de Melaine de la racine indo-européenne melanos qui marque, en sankrit, la saleté et l'impureté en même temps que la noirceur, qui signifie, en grec, "noir", et qui, en gallois a donné melyn, "jaune" ?

naissance

- un 6 janvier du milieu du Vème siècle (442, 456, 462 ?), au lieu-dit La Blandinais, à Platz, actuellement Brain-sur-Vilaine (commune de La Chapelle-de-Brain).
- d'autres lieux ont revendiqué sa naissance, comme Plufur ou Plélauff dans les Côtes-d'Armor.

mort - peut-être le 6 novembre 535 (ou 530 ou 567 ou encore 572), à Platz.
- enterré à Rennes.
parenté - famille gallo-romaine aisée, chrétienne et pieuse.
fonction

- abbé de monastère, puis évêque de Rennes, succédant à Amandus vers 491 ou 500.
- conseiller de Clovis.

signes
particuliers

- représenté en évêque, avec mitre et crosse.